Twitter, commentez ! Cessez de débattre, ça ne sert à rien.

L’amour débile avec Twitter

 

Pour la personne qui a décidé de ne jamais se renseigner sur ce mot employé partout, Twitter est un réseau social où les gens avec une limitation de mots souvent contournés (y compris par moi) discutent entre eux de différents sujets. Au départ sensiblement lieu entre les jeunes, une place forte loin de facebook assiégée alors par les parents, permettant de tout dire sous couvert d’anonymat, il est devenu tendance dans le monde entier du politicien à l’écrivain au journaliste en passant par la petite de neuf ans. Tout le monde a twitter. Ce qui ressemble de plus en plus à un clip de Stromae. [Stromäil, tu nous manques gars !]

 

J’ai créé un compte étant adolescente car je voulais être entendu. Ca n’a pas marché. Forcément, je me pensais passionnante, une personne « à suivre » mais je n’étais qu’une adolescente de plus. Comme pour la télévision, il faut avoir le charisme Twitter pour en devenir une célébrité. Il faut en comprendre les codes. J’ai lâché car je n’y trouvais aucun écho. Les années ont passées, j’ai cessé de me regarder au travers des autres et j’en ai créé un autre pour moi, mon officiel (que vous voyez sur la droite). Puis parce que je ne pouvais pas tout dire sur ma page du fait de mon métier qui m’oblige à un droit de réserve (d’où de nombreux comptes anonymes), j’en ai fait un second où je débats parfois davantage (mais où je suis très rarement pour être sincère.)

 

Je ne suis pas une influenceuse. J’ai des abonnés qui sont des amis ou des gens qui se sont abonnés à la suite que je me sois abonnées à eux. Rien de formidable dans ce que je dis ou fais sur les réseaux sociaux.

 

A l’Agora, dans la Rome Antique, les penseurs se réunissaient. Ils s’écoutaient de débattaient alors. On imagine que ce devait être parfois de vives et intenses discussions et qu’ils devaient trancher sur des sujets de discordes. (Je parle pas de discord là !) Pensez-vous que ce soit pareil sur Twitter ?

 

Et bien, Twitter, c’est tout le contraire ! Les gens regardent une émission, commentent l’actualité, parlent de leurs vies mais ils ne cherchent surtout pas à débattre : ils n’écoutent que leurs opinions. Elles sont fortes ! Ils veulent qu’on l’entende ! Je parle au travers de ce que j’en ai vu au cours des années.

 

Sur twitter tout le monde voudrait être écouté, mais personne ne prend le temps d’écouter l’autre. Il n’y a pas de débat, chacun donne son avis en traitant l’autre d’idiot, d’hautain et des mots bien plus fleuris. C’est une grosse page commentaires pour les célébrités diverses et variés qui ont un public et qui peuvent poser des questions : « est-ce que vous trouvez mon chat trop gros ? », « vous êtes pour ça ou contre ça ? », « qui pense que ? » mais pour les autres, ce n’est rien de plus qu’un étrange échange ou je n’ai jamais vu un commentaire dire : « Je trouve cette discussion intéressante, est-ce qu’on peut aller sur discord (puisqu’on en parle), s’envoyer un message ou se téléphoner pour échanger car tu me fais me poser des questions sur mon point de vue. » C’est le lieu parfait pour les politiciens. Ils peuvent donner une information et laisser les pour et les contre se battent entre eux. Et il y a toujours des pour et des contre. Aucun ne débattra mais ça fera parler.

 

Je n’ai jamais lu quelqu’un dire : « tu n’as pas tout à fait tort. » J’ai vu des gens se retrouver désarçonner face à mes réponses lorsque je n’augmente pas dans la violence quand ils m’insultent et que je réponds avec gentillesse. Je les ai vu retirer leurs messages en me disant : « j’ai supprimé mon twit, en discutant avec toi, j’ai vu que tu étais pas une salope. » Ok. Mec. Mais si tu m’as insulté à la base, c’est parce que tu pensais que j’insulterai à mon tour, et qu’on débattrai sans fin et sans fin.

 

Ce qui m’est d’ailleurs arrivé hier. Je me suis prise à ce duel infernal qui ne sert à rien. Pendant trente minutes, j’ai débattu sur une émission de TV sur TF1 à propos du mot star. TOTALEMENT FOU. Car je regarde peu TF1 (à part le journal de 20h00 quand j’arrive trop tard pour celui de M6), je me fous de savoir si c’était des stars ou non, et que j’attendais pas du tout l’émission que j’avais commenté (stars à nu). Je suis tombée dessus en allumant la TV pour mettre Netflix et voir Philippe Candeloro en tenu de ballerine m’a fait bloquer. (Quand j’étais petite, j’adorai voir ces spectacles de patinage ! J’étais presque fan.)

Puis j’ai entendu cancer de l’anus et je me suis : « Ouais, ces gens sont pas les plus people du monde, ils parlent d’un sujet compliqué, est-ce que l’audimat va suivre ? C’est couillu de la part de TF1 et d’Arthur qui ont tendance à proposer des trucs d’une banalité déconcertante.) »

 

Alors me voilà devant l’émission, me voilà à lire un commentaire de quelqu’un qui évidemment comme ce sont des célébrités dans leurs domaines de compétences mais clairement pas des noms que tout le monde connait sans les avoir vu et font l’actualité actuelle, a dit : « ce ne sont pas des stars. » Est-ce que j’en avais quelque chose à faire ? Absolument pas. Je m’en foutais. Je regardai juste des gens parler du cancer et préparer un spectacle.

Et sur cette phrase, on a débattu. 30 minutes sur un sujet dont je me fous. Je connais pas les stars, les seules de TF1 que je regarde, c’est celle des resto du coeur parce que c’était un rituel chez mes parents. Je comprends pas comment on peut faire « hhhuuuu trop bien, il est célèbre. » Je me rappelle à l’époque du youtubeur Mathieu Sommet, tout le monde était « huhuhuhuhu » et moi j’étais « Quoi ? » Et pourtant j’avais les tee-shirt de ses personnages : le geek, le noob, mais non, j’avais aucune envie d’aller le voir au Hellfest car on y était en même temps et de l’emmerder. S’il n’avait pas été occupé et que j’étais tombée dessus, je l’aurai salué. (Encore que, je suis pas douée pour reconnaître les gens.) Je veux dire : c’est pas genre parce que j’aime ce que tu fais, que je dois aimer qui tu es. Je le connais pas. J’aime ce qu’il fait.

 

J’aime des tas de livres mais ça veut pas dire que j’ai envie de sortir avec tous les écrivains, que diable ou que j’ai retenu leurs noms. Je suis comme ça.

 

Alors j’ai débattu pour rien et au bout de trente minutes, j’ai réalisé que c’est ce qu’il se passait tout le temps. Twitter est la zone des débats stériles. La grève SNCF ? Des tas de gens qui débattent sans s’écouter. Les gilets Jaunes ? Pareil. La réforme des retraites ? Pareil. Les flics ? Les syndicats ?La fille qui a insulté l’islam car on l’a menacé de mort ? Pareil. Les gens ne s’écoutent pas ! Ils balancent leurs avis et font des blagues. Je veux dire, les gens adorent critiquer « Touche pas à mon poste », car il fait des blagues (pas toujours drôles) et qu’ils débattent pour rien. MAIS AU MOINS, ils débattent. C’est pas toujours fin, mais ils débattent ! Alors que sorry because no sorry, sur twitter personne ne le fait. Personne n’a envie de savoir l’avis de l’autre. Et si quelqu’un débat trop longtemps, il y aura toujours : « je m’en fous de ta vie, je m’en fous de ton avis. » Alors que fais-tu ? La réponse est simple : il commente. Il ne veut pas débattre. Il veut commenter et qu’on aime son commentaire.

 

Et si j’en viens à parler de ça, c’est parce que les élections municipales approchent. Et quand j’écoute les gens parler aujourd’hui, c’est parfois à base de twitt. Ne vous faîtes pas votre opinion sur twitter. Que les gens arrêtent de faire ça. Ne débattez pas sur twitter. Il y a bien d’autres endroits pour le faire. Sur Twitter, suivez les gens que vous aimez, commentez ce qu’ils font mais ne débattez pas. Partagez votre expérience si vous voulez, mais ne débattez pas. Twitter, c’est juste une grande page de commentaires et d’actualités. C’est un fil des dernières nouvelles / avis / trucs des uns et des autres. Rien ne sert de vouloir échanger là-bas, car à Twitter, l’Agora est depuis longtemps un vestige qui n’existe plus. Twitter, ce sont ceux qui sont venus après taguer sur les murs, jamais en même temps, écrivant des mots sur les mots des autres sans jamais se lire.

 

Écrit le 01 février 2020.

2 commentaires sur “Twitter, commentez ! Cessez de débattre, ça ne sert à rien.

    1. Ce n’est pas le meilleur endroit du monde si on veut être écouter, mais c’est pas mal si on veut suivre l’actualité de certaines personnes ou se faire un avis sur certains points. Il faut toutefois y aller avec un coeur bien accroché et peu de sensibilité.

      Aimé par 1 personne

Un mot à mettre ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.