Adieu Bojack Horseman et parallèle avec ma vie – spoilers

C’est mon bébé télévisuel qui m’accompagne depuis des années. D’abord répudiée par l’apparence du dessin-animé Bojack Horseman, il m’a donné goût aux dessins-animés américains et à cette particularité des cartoons. 

Bojack est un anti-héro. Célébre, riche, aimé, la gloire lui a foulé les pieds mais il est dans cette recherche permanente du bonheur et entraîne avec lui ses rencontres qui l’influence autant qu’il les influence. 

Je me retrouve beaucoup dans ce cheval. Non pas que j’ai une piscine chez moi ou que j’ai de l’argent, mais sa condition de pensées me le rappellent. Les excès, les doutes et les questionnements permanents. L’impression de ne pas être à sa place, de ne pas comprendre les autres mais d’essayer tout de même. L’impression d’une joie ancienne qu’on ne retrouve jamais. 

Je ne savais pas que cette dernière saison était … la dernière. Je me suis donc retrouvée le cul sur mon canapé à dire adieu à un cheval que j’ai apprécié avec une fin loin d’être aussi triste ou heureuse qu’on le voudrait.

Je ne suis pas certaine qu’on puisse changer ses démons et que les heures chez le psy puissent nous y aider. J’ai le sentiment qu’on veut être meilleur et qu’on est partagé entre cette envie de bien faire et cette envie de profiter de sa vie. On nous parle sans cesse d’équilibre, mais je suis toujours dans les extrèmes. 

Comme Bojack, je n’ai que peu d’amis et comme lui, j’ai accepté d’y renoncer l’année dernière. Même les personnes auxquelles je tenais le plus. Car ce n’est pas à elles de me ramasser ou de m’aider. Elles ne sont pas nées pour être sauveuses de ma personne car elles ont leurs propres vies à trouver, leurs propres bonheurs et doivent faire leurs propres choix. On dit que la vie est cyclique mais je ne veux pas retourner au même point de départ et je sais que je ne suis déjà plus celle que j’étais.

Bojack n’aura cessé d’essayer tout au long de son parcours. D’essayer de trouver le bonheur, d’essayer de changer, d’essayer d’aider les autres, d’essayer de trouver LA réponse sur quoi faire pour être heureux. Et cette réponse, on ne l’aura jamais. On n’apprendra jamais ce que sa soeur lui dira dans cette lettre qui semble l’avoir détruite, on ne saura jamais ce qu’il adviendra du personnage. On sait qu’il se retrouve seul. Parce qu’il en a fait le choix. Parce que ses amis ont aussi fait le leur. Il a suivi les conseils des uns, des autres, son coeur, il a essayé et se fait à une routine contrainte mais ne trouve pas le bonheur. 

Tod restera sans doute un ami, mais il construit sa vie et essaye d’expliquer qui il est à sa mère. Princess Carolyn qui est à mes yeux presque un modèle a réussit à jongler et à avoir le travail, l’enfant et le mari sans faire de concession mais aux prix d’un effort surhumain et d’une partie d’elle-même. Monsieur Peanutbutter n’a pas su encore se trouver, être quelqu’un sans avoir l’obligation d’avoir une moitié, mais il essaye. 

C’est ce qu’enseigne cette série : essayer. Ne pas se fier à la télévision, ne pas vivre dans sa tête, ne pas aimer le malheur pour ce qu’il apporte de bien, ne pas justifier sa vie de part son passé, ses parents, ses échecs, mais c’est difficile à faire. Et, ironiquement, dans ma tête, je ne cesse de me poser cette question ? 

Et si le dernier épisode n’était pas une enième projection de Bojack ? Si ce moment où on le voit dans la piscine n’était pas bel et bien son dernier moment. Si c’était un dernier rêve. Celui de voir tous ses amis s’en sortir, être heureux, l’avoir en bons souvenirs sans le regretter. S’il ne faisait qu’imaginer une page qu’il ne pourra pas tourner. S’il réalissait au travers des mots de son père que le suicide, on le veut au début du saut du pont et plus à la dernière seconde ? 

Une part de moi espère que Bojack est en vie et qu’il trouvera un peu de bonheur dans une vie bien merdique. Une autre part de moi sait que Bojack est déjà mort. 

Un mot à mettre ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.